mar 29.12 0

Rétrospective de l’année high tech 2015 en 5 faits marquants

L’année 2015 a été riche, très riche en termes de nouveautés, de startup prometteuses et de géants innovants. DigitalCorner vous propose de revenir sur 5 moments forts qui ont marqué le monde High Tech cette année.

1 – Le renouveau de Microsoft: Windows 10 & Hololens

2015 sera d’abord la date d’arrivée de la nouvelle mouture de Windows, passée directement de la version 8 à la version 10, comme pour mieux illustrer le fossé qui séparerait la dernière version de Windows sortie en 2011 de cette dernière; « the best Windows yet » selon Joe Belfiore, vice-président de Windows (encore heureux !).

Dans notre article de début publié en Novembre, nous exposions les « nouveautés » du software : retour du menu démarrer, ouverture du logiciel aux autres plateformes (pour une meilleure expérience quel que soit le device utilisé), proximité avec le Cloud, refonte du navigateur  et intégration de l’assistant personnel Cortana.

Cette nouvelle version, sous forme de simple mise à jour à télécharger pour les utilisateurs de la version 7 ou 8 de l’OS et qui évoluera pas à pas, a permis un taux de conversion record. D’un autre côté, les critiques sur le caractère intrusif du soft se sont multipliées, et le fait que le passage à la version 10 soit quasiment forcé empêche un véritable engouement autour de celui-ci. L’enjeu est de taille, la firme de Redmond cherche à convertir le maximum d’utilisateurs pour revendiquer un public large auprès des développeurs, et ainsi les inciter à travailler pour le Windows Store. L’objectif étant pour Microsoft de voir 1 milliard d’appareils tournant sous Windows 10 d’ici 2 ans…

La conférence de présentation Windows 10 : The Next Chapter de Janvier a été l’occasion pour Microsoft de revenir sur le devant de la scène en ce qui concerne la R&D avec la présentation de son casque futuriste Hololens, qui permet de voir et d’interagir avec des hologrammes en 3D s’affichant en surimpression de la réalité. Notre article détaillant l’objet vantait déjà les promesses folles que cetobjet suscitaient déjà. Depuis, une nouvelle démonstration de la puissance de l’objet a une nouvelle fois impressionné lors de la conférence Windows 10 Devices en Octobre dernier:

Les premiers kits de développement du casque sont prévus pour être distribués au premier trimestre 2016, et le prix de celui-ci, avoisinant les 3000$ (contre 350$ pour un casque VR comme l’Oculus Rift), permet de se faire une idée de la somme qu’il faudra débourser le moment venu lors de la mise sur le marché grand public.

2 – Le roi Google est mort, vive le roi Alphabet !

Google_AlphabetEn restructurant ses activités le 10 Août 2015, le géant de Mountain View est entré cette année dans une nouvelle dimension. Les activités historiques et fortement rémunératrices comme Search, Adwords, Maps, PlayStore, Youtube ou Android restent dans le giron de Google.  La holding Alphabet permettra de mieux gérer les activités tierces de recherche, comme Calico, Fiber, Nest ou encore le fameux X Lab en suivant de manière plus spécifique le niveau de rentabilité des unes pour mieux investir dans les autres et conserver les logiques propres à chacune au lieu de les fondre dans une structure surdimensionnée par rapport à leur besoin.

Notre article traitant de ce sujet mentionnait le risque d’omniprésence de Google – ou plutôt d’Alphabet – qui pourrait ressembler aux vieux cartels d’entreprises dominant l’économie de la fin du XXème siècle, cette fois à un niveau beaucoup plus préoccupant puisque mondial. Les changements seront à percevoir dans les années à venir…

3 – La sortie de l’Apple Watch

La montre connectée d’Apple, premier objet Apple de l’ère post Steve Jobs annoncé en grande pompe lors de la célèbre keynote de Septembre l’an dernier, a enfin été commercialisé au mois d’Avril 2015. La montre, personnalisable à souhait comme notre article l’indiquait, est bien le produit qu’on anticipait. Interface intuitive, ergonomie étudiée, opportunités d’applications nombreuses, tout cela orchestré de main de maître par la force marketing de la marque qui a permis un lancement tonitruant. C’est même le premier produit de la marque à la pomme à avoir été en rupture de stock le jour même de sa sortie. Depuis néanmoins, l’image de l’Apple Watch est en demi-teinte: interactions limitées, temps de chargement trop long, applications natives inutiles ou encore incompatibilité de celle-ci avec les personnes à l’avant-bras tatoué…

Pire, on annonçait cet été que les ventes auraient chuté de 90% seulement 2 mois après la sortie de l’objet :

AppleWatch_ventes_2015-DigitalCorner

Néanmoins, et comme l’indiquaient nos confrères de Stuffi, ces chiffres pessimistes ne révélaient pas grand-chose. L’engouement initial était tel que le niveau de vente initial (comprenant également toutes les réservations) ne peut pas servir de base à une étude. Les chiffres étant gardés secrets par Apple qui ne communiquent que sur les résultats financiers de sa catégorie “autres produits”, qui englobent la montre mais aussi les casques Beats rachetés l’an dernier ou encore les iPods, les ventes de la montre ne peuvent pour le moment pas être analysées dans le détail.

La sortie de Watch OS 2, annoncée au WWDC de Juin a semble-t-il permis de maintenir les ventes à flot, et l’arrivée probable de l’Apple Watch 2 en Avril prochain, permettra probablement de conforter l’analyse faite par le cabinet IDC indiquant que le Watch OS d’Apple va conserver sa place de leader du marché des montres connectées au moins pour les 5 prochaines années

4 – L’arrivée des applications de streaming vidéo

2015 a été également l’année de l’arrivée des services de streaming en direct de contenu via son smartphone. Meerkat, premier sur le marché, se fait vite rattraper par Periscope, start up rachetée par le géant Twitter avant même le lancement officiel de l’application. Dès lors, les 2 applications apportent la promesse de transformer chaque utilisateur en potentiel reporter, provoquant une levée de bouclier de toute part. De la part des différents acteurs du monde des médias d’abord, TV et Cinéma compris, qui voient leurs exclusivités de diffusion remises en cause par la diffusion de ce même contenu par des utilisateurs privés sans aucun contrôle.

Sept mois après notre premier article sur le sujet, la situation est bien plus stabilisée que ce qu’on était en droit de s’attendre. Le phénomène annoncé devient progressivement un nouvel outil simple de communication pour les grandes marques et les personnalités, sans pour autant révolutionner le paysage médiatique en place. Periscope a donc clairement remporté le marché face à Meerkat, mais l’arrivée récente d’un troisième acteur, Facebook Live risque bien de redistribuer les cartes courant 2016…

Facebook Live - DigitalCorner
Facebook lance “Live Video” et s’invite dans le marché du streaming vidéo

 

5 – Le lancement de l’Amazon Bookstore

d4e32b1c-81b5-11e5-a120-a0a302546e91-1560x1041-800x420Après plus de deux décennies pendant lesquelles Amazon est parvenu à devenir le géant de la vente en ligne que l’on connait tous, l’entreprise a lancé au mois de Novembre dernier sa première boutique physique: l’Amazon Bookstore. Cette librairie d’un nouveau genre que DigitalCorner a eu la chance de visiter a pu étonner le monde du e-commerce mais la stratégie d’Amazon semble bien ficelée. La librairie physique se sert de la puissance de sa base de données gigantesque de la plateforme pour proposer les articles les plus susceptibles d’être achetées en fonction de la progression des ventes et des avis sur la plateforme en ligne.

Le magasin physique devient donc la vitrine du magasin virtuel et de l’entreprise en elle-même qui n’a pas manqué de provoquer une couverture médiatique exceptionnelle pour l’ouverture d’un magasin, une librairie d’un nouveau genre, qui risque de porter un nouveau coup décisif aux librairies traditionnelles déjà durement touchées par l’offensive numérique.

 

Google, Twitter, Apple, Facebook, Amazon ou Microsoft… les acteurs ne sont pas nouveaux et pourtant ce sont eux qui ont fait l’actualité high tech grand public de 2015. Avec leur croissance (externe ou organique) qui continue à impressionner, ils ont pu s’accaparer la majorité des plus grosses innovations de l’année et des marchés porteurs. D’autres acteurs sont de plus en plus présentés comme les successeurs de ces géants: les “NATU” – pour Netflix, Airbnb, Tesla et Uber – seront ils comme, annoncé, les responsables des principales actualités de 2016?

Commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *