lun 01.07 3

Skype et Lync : à la croisée des chemins

Microsoft vient d’annoncer la compatibilité récente entre le logiciel de Messagerie Instantanée et VoIP grand public Skype et son équivalent professionnel Lync, réservé aux entreprises. Il sera donc désormais possible pour les utilisateurs de Lync d’échanger non seulement avec leurs collègues, mais aussi avec leurs interlocuteurs externes (clients, fournisseurs…) qui utilisent Skype. Que ce soit depuis ou vers un ordinateur, une tablette, un smartphone, voire même une télévision connectée, c’est toute une génération d’internautes qui voit ses habitudes changer peu à peu. De MSN Messenger à Lync 2013, comment Microsoft a-t-il organisé sa stratégie pour arriver à faire entrer dans les mœurs un logiciel double-emploi, qui risque de faire parler de lui encore et toujours plus ?

Retour sur 14 ans de Messagerie Instantanée

Retour sur 14 ans de Messagerie Instantanée
Clic pour agrandir

Quand il prend à Lync l’envie de Skyper

Après le rachat de Skype en 2011, Microsoft est devenu détenteur de deux solutions de communication instantanée et VoIP, l’une orientée grand public et l’autre dédiée au monde de l’entreprise. En 2012, Microsoft a commencé à évoquer l’interaction potentielle de ces deux solutions, dans le but de “permettre des échanges et un partage de données de présence et de disponibilité plus étroits, et rendre la communication plus efficace“, selon Henry Dewing, analyste chez Forrester Research. On retrouve également ce souhait dans les paroles de Tony Bates, Président de la Division Skype chez Microsoft : “Nous souhaitons remettre les individus au centre des communications, c’est notre vision du futur. Pour faire de cette vision une réalité, nous pensons qu’il est important de ré-humaniser la technologie afin que les utilisateurs, les professionnels, et les décisionnaires puissent communiquer quand et comme ils le souhaitent”.  

Interopérabilité Skype Lync

Depuis quelques jours ce projet est devenu réalité à travers l’interopérabilité établie entre les entreprises utilisant Lync (2010, 2013 ou inscrit dans la suite hébergée Office 365) et la dernière version du logiciel Skype client (Windows ou Mac OS). Pour le moment, cette interopérabilité ne concerne que la messagerie instantanée et les appels audio, mais la vidéoconférence a déjà été annoncée pour mi-2014.

En alliant la richesse de Lync à la portée mondiale de Skype, Microsoft est en train de marquer une rupture dans le monde des communications unifiées. Les habitudes vont commencer à changer et de nombreux acteurs économiques mondiaux se laisseront sans aucun doute séduire par cette interopérabilité, qui arrive comme un cadeau au sein d’un monde en crise dans lequel il n’y a plus de petites économies.

Accompagnant le phénomène de mondialisation actuelle, les flux internationaux se sont multipliés et Internet a fait tomber de nombreuses frontières qui étaient difficile à franchir auparavant. Cependant si les échanges inter-pays par courrier électronique ne coûtent (presque) rien, on ne peut pas en dire autant des appels téléphoniques. Dans la plupart des sociétés une part significative des dépenses récurrentes est liée aux coûts de téléphonie, et d’autant plus si les interlocuteurs de cette société possèdent des mobiles et/ou sont en dehors des frontières. L’interopérabilité entre Skype et Lync associée aux applications clients mobiles vont permettre de diminuer fortement ces dépenses voire même jusqu’à les annuler si l’ensemble des appels peut-être relayer par Lync et/ou Skype.

Comment lier pro et perso ?

Work VS HomeSkype voyant une part de son utilisation se tourner vers le monde professionnel, Microsoft se devait donc d’adapter la forme générale du logiciel afin de le rendre plus sobre. C’est lors du passage forcé des utilisateurs de Windows Live Messenger vers Skype en avril 2013 que Microsoft a réalisé cette opération : les anciens utilisateurs de MSN ont sans aucun doute remarqué la disparition de nombreuses fonctionnalités “amusantes” telles que l’envoi d’animations, de sons, de wizz ou d’émoticônes personnalisés ainsi que le choix de la police dans les fenêtres de discussion.

En professionnalisant le logiciel grand public qu’était Windows Live Messenger et qu’est Skype, Microsoft a clairement annoncé son intention de mettre en place une interopérabilité avec des solutions dédiées Entreprise telles Lync.

Ce rapprochement vient donc modifier le point de vue des internautes sur l’utilisation de Skype, qui doit se préparer à une réactualisation du marché qu’il dominait depuis plusieurs années. En effet jusqu’à aujourd’hui les comptes Skype étaient dans la plupart des cas considérés comme personnels, réservés pour les appels avec la famille ou les amis. Demain il sera normal de partager son compte Skype avec des clients ou des fournisseurs, étrangers ou non. Et comme à chaque fois que la vie professionnelle s’immisce dans la vie privée (comme les mobiles pro/perso par exemple), des questions de frontière entre privé/public et de confidentialité vont surgir. Il sera logique de se poser la question de la création de deux comptes Skype : un professionnel et un personnel. En effet, avec un seul compte Skype des réflexes seront à acquérir, comme par exemple ne pas oublier de changer son statut en quittant le travail afin de ne pas être dérangé, et de le remettre à jour le lendemain matin.

 

Pour conclure Microsoft innove en essayant avec l’interopérabilité Skype/Lync de mettre en place un logiciel qui répond aussi bien aux attentes des utilisateurs grand public que des collaborateurs en entreprise. Fort d’un historique chargé dans le domaine de la Messagerie Instantanée et de la VoIP, Microsoft veut allier la notoriété de Skype sur son marché avec la qualité reconnue de Lync afin de forger un outil indispensable dans un futur proche, décliné sur des plateformes en pleine explosion telles que les smartphones ou les tablettes. L’augmentation constante des débits proposés par les opérateurs téléphoniques permet aux terminaux de supporter de plus en plus de fonctions, ce qui ne peut que sourire à des applications comme Skype. Réduction des coûts, mobilité, rapidité, autant de raisons de croire au succès de cette récente association entre Lync et Skype.
Cependant, de cette nouvelle vision du logiciel double-emploi vont surgir des problèmes de confidentialité, de respect de la vie privée, à l’instar de ceux observés dans des contextes BYOD ou mobile pro/perso. Les habitudes vont donc changer, à nous-mêmes de faire en sortes qu’elles évoluent dans le bon sens… Wizz !

Commenter cet article

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>